Annulation de la Grande Braderie de Strasbourg

En grande responsabilité, les Vitrines de Strasbourg ont décidé d'annuler la Grande Braderie du 3 octobre. En effet, nous devons chacun prendre nos responsabilités, pour nous protéger et protéger les autres. Nous devons être responsables et positifs pour l'avenir !

Le report de la Grande Braderie au 3 octobre avait été décidé en juillet dans un contexte bien différent qui allait vers une importante amélioration de la crise sanitaire dûe à la Covid-19.

À quelques semaines de l'événement, nous avons pris cette décision responsable et raisonnable qui a été dure à prendre. 

  • Tout d'abord, l'évolution croissante, tous les jours, de la reprise de l'épidémie de la covid nous amène à prendre nos responsabilités en tant qu'organisateur. Une évolution invertaine qui aurait pu entrainer une annulation, 48h avant, alors que tous les commerçants devaient anticiper et sétaient préparés. 
  • Une forte incertitude des conditions de réalisation face au protocole sanitaire très contraignant qui en découle nous a pour le moins inquiété. 
  • Nous ne voulons absolument pas prendre le risque d'un développement de cluster et ne voulons en faire prendre à personne pendant notre manifestation, qui de ce fait risquerait de compromettre la tenue du marché de Noël tant attendu. Les mesures qui peuvent être prises pour une manifestation qui dure 4 à 5 semaines sont irréalisables pour une braderie qui dure 12 heures. 

Nous voulons :

  • remercier très chaleureusement les près de 150 commerçants strasbourgeois qui ont déjà réservé et réglé leur emplacement à trois semaines et d'autres encore en attente,
  • remercier la coopération des commerçants non-sédentaires que nous avions prévu de réduire de moitié pour un étalement distanciel, 
  • remercier aussi la ville de Strasbourg pour son écoute et son soutien à l'organisation de la Grande Braderie (les adjoints à la Maire : Pierre Ozenne, Joël Steffen, la police municipale : Christian Cugney), 
  • remercier pour son écoute constructive et la coopération du directeur de cabinet et les services de la Préfecture. 

En 62 ans de Grande Braderie De Strasbourg, c'est la première fois qu'une telle décision est prise. Mais notre responsabilité devant un tel risque l'a emporté. 

Les samedi 3 octobre, nous serons sereins et espérons qu'il y aura des consommateurs alsaciens et allemands dans nos commerces et restaurants. 

Ensemble soyons responsable et positif pour l'avenir ! 

Message de Pierre Bardet, Directeur Général

 

 

Strasbourg pratique